Receves des alertes SMS

Camper en Islande

Le camping en Islande peut offrir un grand sentiment de liberté, mais si vous êtes mal préparé ou si vous rencontrez du mauvais temps, cela pourrait potentiellement gâcher votre voyage.

  • Le camping en Islande dépend fortement des conditions météorologiques.
  • En raison du climat artique, ce n’est pas l’endroit pour essayer le camping pour la première fois.
  • Ne râtez aucune recommandation de la liste des équipements.
  • Vous devrez peut-être modifier votre configuration de camping habituelle pour tenir compte des différences, par exemple : le camping dans un hamac est presque impossible car il y a relativement peu d’arbres en Islande.
  • Entraînez-vous à utiliser tout votre équipement avant d’arriver en Islande, une tente inconnue peut être difficile à installer par une météo à laquelle n’êtes pas familier.

L’Été est la saison de camping la plus accessible, mais gardez à l’esprit ce qui suit:

  • Avec près de 24 heures de lumière du jour en été, vous voudrez peut-être emporter un masque de sommeil pour vous assurer une bonne nuit de repos.
  • L’été n’est pas forcément synonyme de beau temps, la pluie est très courante à cette période.
  • Les vents très forts sont monnaie courante toute l’année en Islande.
  • Les feux de camp ne sont pas autorisés en Islande.
  • Vérifiez la liste d‘équipement pour voir ce qui convient le mieux à votre projet de voyage.

Comme on le voit dans cette vidéo, certains terrains en Islande (comme les champs de cendres volcaniques) peuvent rendre difficile le montage correct d’une tente avec toutes les cordes supplémentaires nécessaires. Cela, associé à des vents incroyablement forts, peut au mieux vous laisser une nuit de repos horrible et au pire ruiner votre tente et vous rendre vulnérable face aux éléments.

Voici quelques éléments essentiels pour un camping d’HIVER sûr et confortable en Islande:

  • Lampe frontale avec piles supplémentaires.
  • Une tente qui peut résister aux vents forts et à la neige (idéalement 4 saisons) plus des piquets et des poteaux supplémentaires.
  • Sac de couchage avec une température de confort de -10°C (14°f) (N’oubliez pas que tout le monde est différent, ceci n’est qu’une ligne directrice!).
  • Matelas de sol avec une valeur R d’au moins 5 pour bien s‘isoler du sol froid.
  • Réchaud à essence blanc car ils sont beaucoup plus efficaces par temps froid que les réchauds à cartouche.
  • Tout ce qui reste à l’extérieur de la tente (bottes, nourriture, etc.) gèlera.
  • Vous devez vérifier quels campings sont ouverts en hiver  car beaucoup ne sont ouverts que pendant l’été.
  • Ayez un plan de secours avec les coordonnées des maisons d’hôtes/hôtels le long de votre itinéraire au cas où le temps deviendrait dangereux.

Les Hautes Terres offrent un environnement de camping plus difficile :

  • La météo peut être beaucoup plus imprévisible et les services d’urgence sont beaucoup plus éloignés. La patrouille de l’équipe de sauvetage dans les hauts plateaux n’est en service que pendant l’été; en hiver, vous êtes complètement seul.
  • Veuillez noter que lorsque vous campez le long du sentier Laugavegur dans la réserve naturelle de Fjallabak, vous ne devez camper que dans des campings désignés.
  • Pendant l’hiver, tous les refuges de montagne (à l’exception de Landmannalaugar et Húsadalur) sont verrouillés et sans personnel.